Logo

Un attentat kamikaze ciblant la marche pacifique déjoué à Alger

Un terroriste qui projetait de commettre un attentat kamikaze à Alger a été arrêté par les éléments de l’armée au niveau de la commune de Birtouta, selon un communiqué du Ministère de la Défense Nationale rendu public, hier, jeudi 30 janvier. Le terroriste, identifié sous R. Bachir, en état de recherche, portait une ceinture explosive au moment de son arrestation, indique la même source. Ajoutant que le terroriste ciblait le Hirak, prévoyant de se faire exploser au moment des marches populaires. Cette arrestation devrait mener les services de sécurité à renforcer les contrôles lors de la marche de ce vendredi 31 janvier. Notons que le Directeur de la Sécurité publique, le Contrôleur de police Aissa Naili a fait état, lors d'une conférence de presse consacrée à l'évaluation des activités de la Sûreté publique de 2019, de l'arrestation, lors de marches populaires, de 223 ressortissants de différentes nationalités, dont la participation était "de bonne foi pour certains et à d'autres fins pour d'autres", ajoutant que la majorité ont été libérés. Le Contrôleur de police Aissa Naili a évoqué la sécurisation des marches populaires, "avec beaucoup de professionnalisme de la part des éléments de la police", précisant que "223 ressortissants de différentes nationalités ont été arrêté pour infiltration des manifestations". précisant que la participation de ces personnes "était de bonne foi pour certains et à d'autres fins pour d'autres", il a indiqué que "la majorité des personnes étrangères interpelées ont été libérées alors que 24 autres ont été expulsées et 10 autres déférées devant la justice".

Site développé par © ARIS WEB DZ | Création site web algérie