Aujourd'hui le :
    A+ A A-

    L’Aïd El Fitr le mercredi 5 juin pour l’Algérie, la France et le Maroc

    Il n’y a pas trop d’incertitude cette année, 2019, autour de la date de la fin du ramadhan et le premier jour de l’Aïd El Fitr. C’est selon où l’on se trouve, même si partout dans le monde musulman la nuit du doute est fixée au lundi 3 juin. Dans les pays qui se réfèrent aux calculs astronomiques pour définir le début du mois de Chawal, l’Aïd El Fitr sera célébré le mardi 4 juin, car le Croissant lunaire devrait se former dans l’après-midi du lundi 3 juin, comme le prévoit les calculs scientifiques, qui précisent qu’il ne restera dans le ciel qu’entre une et trois minutes après le coucher du soleil. Mais cela n’est pas un obstacle pour les pays qui se réfèrent aux calculs astronomiques, comme la Turquie, pour déclarer le premier jour de l’Aïd El Fitr le mardi 4 juin. Mais pour les pays qui prônent l’observation du Croissant lunaire de Chawal à l’œil pour fixer le premier jour de l’Aïd El Fitr, comme l’Algérie, le Maroc, l’Egypte et l’Arabie Saoudite, l’Aïd El Fitr sera célébré cette année le mercredi 5 juin. Explication : il est impossible d’observer le Croissant lunaire de Chawal le lundi 3 juin, parce qu’il faut qu’il reste plus de temps, plus de 3 minutes, pour qu’il soit visible à l’œil. La hauteur du croissant au coucher du soleil le lundi 3 juin sera inférieure à l'arc et, donc, impossible à observer à l’œil, selon les calculs astronomiques, également. Scientifiquement, il y a unanimité autour de la naissance du Croissant de Chawal, et toute la différence réside, seulement, dans le fait de ceux qui se basent sur le calcul astronomiques et ceux qui préfèrent l’observation à l’œil, pour fixer la date du premier jour de l’Aïd El Fitr. Notons que le centre international d’astronomie dont le siège  est situé Abou Dabi (capitale des Émirats arabes unis ) réputé pour son sérieux, et qui regroupe en son sein de nombreux experts,  a annoncé la date de l’Aïd El fitr pour la France, le Maroc et l’Algérie pour le mercredi 5 juin 2019. Rappelons que l’Algérie et la France ont débuté le jeûne le lundi 6 mai 2019, alors qu’au Maroc, le premier jour du mois de Ramadan avait été  fixé au mardi 7 mai 2019. Se basant également sur les données astronomiques, le  centre international d’astronomie confirme l’impossibilité de voir le croissant lunaire dans tout le monde musulman, ainsi qu’en Europe le lundi 3 juin 2019, affirmant par ailleurs que le mois de jeûne cette année sera probablement  d’une durée de 30 jours. Toujours selon le centre international d’astronomie,  les pays qui ont débuté le jeûne le mardi 7 mai, comme  le Maroc, le Pakistan, le Bangladesh, Bruneï et le Sultanat d’Oman, l’Aid et Fitr sera également célébré  le mercredi 5 juin 2019. Mais, rien n’est confirmé à l’avance, car il faut bien attendre, en Algérie, la déclaration du comité d’observation lunaire dans la soirée du lundi 3 juin pour fixer officiellement la date du premier jour de l’Aïd El Fitr.

    Connexion ou Créer un compte